Gabriel Dussurget tout en assumant la direction du festival d’Aix en Provence fut le conseiller artistique de Georges Auric à l’Opéra de Paris de 1959 à 1972, nommés par André Malraux. C’est à cette époque qu’il accueillit Rudolph Noureev dont le nom signifie « rayon de lumière » dans le rôle de Solar, ballet « La Bayadère ». Le public réserva un triomphe au jeune danseur dont le génie éblouit encore les chorégraphes contemporains.

Durant l’été 1958 ,le peintre Vincent Roux, grand admirateur du créateur du Festival d’Aix, organisait chez lui à Peynier après les opéras et les concerts, des fêtes où se cotoyaient ses amis mélomanes, artistes, compositeurs... Gabriel Dussurget, Francis Poulenc, Georges Auric, Régine Crespin, Bernard Buffet... Ils partageaient les mêmes passions : la musique, les Arts Plastiques et les ballets chorégraphiés par Noureev. Vers les années 1970 ,Vincent Roux réalisa plusieurs portraits du génial danseur dont le « Noureev bravadeur » qui figure à l’exposition en référence à « La Bravade Tropézienne » si chère au cœur du peintre.

Noureev reviendra en 1983 nommé par Jack Lang, directeur du Ballet de l’Opéra de Paris et porta le prestige de cet Opéra sur les scènes internationales.

Portrait de Noureev par Vincent ROUX, 1975. huile sur panneau.

Au dos du tableau, dédicace de l’artiste : « C’est avec le cœur gros comme des œufs que je vois partir mon jeune Bravadeur de Saint-Tropez, mais je sais que bientôt il voyagera vers un pays où la musique et la peinture règnent, et je suis heureux. Bon voyage, » Vincent Roux, Saint-Tropez 1978

Gabriel Dussurget - La création du festival d'Aix-en-Provence

Catalogue Exposition 2016

Please reload

EXPOSITION GABRIEL DUSSURGET

LA CRÉATION DU FESTIVAL

D'AIX-EN-PROVENCE 1948

PALAIS DE L'ARCHEVÊCHÉ,

JUIN-SEPTEMBRE 2016